Proceedings of 1st International Military Congress of Tropical Medicine and Sub-Saharan Diseases (Gabès, 2017)

Abstract

Cite this: Pan African Medical Journal - Conference Proceedings. Dec 2017; 4(4): 131. doi:10.11604/pamj.cp.2017.4.131.432

Submitted: 23 Oct 17   Accepted: 03 Nov 17   Published: 04 Dec 17

Mots clés:

© et al. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

Available online at: http://www.proceedings.panafrican-med-journal.com/conferences/2017/4/131/abstract

Corresponding author: (salembouomrani@yahoo.fr)

This abstract is published as part of the proceedings of 1st International Military Congress of Tropical Medicine and Sub-Saharan Diseases(TUNISIA, )

La leishmaniose cutanée nodulaire sporotrichoïde: une forme exceptionnelle

Hassène Baïli1, Souad Yahyaoui2, Safa Trabelsi1, Nesrine Belgacem1, Najla Lassoued1, Maher Béji1, Salem Bouomrani1,&

 

1Service de Médecine Interne, Hôpital Militaire de Gabès, Gabès, Tunisie, 2Direction Régionale de la Santé de Gabès, Gabès, Tunisie

 

 

&Auteur correspondant
Salem Bouomrani, Service de Médecine Interne, Hôpital Militaire de Gabès, Gabès, Tunisie

 

 

Résumé

Introduction: la leishmaniose cutanée nodulaire dite sporotrichoïde (LCS) est une forme inhabituelle de la leishmaniose cutanée qui résulte d’une dissémination lymphatique de l’infection (Eftikhar N. 2003, Ellis H. 2001, Tobin EH. 2001). Elle est souvent méconnue et pose le diagnostic différentiel, parfois difficile à résoudre avec les autres lymphangites nodulaires (Ellis H. 2001). Nous en rapportons une observation.

 

Méthodes: patient âgé de 40 ans fut admis pour lésions cutanées indolores et trainantes évoluant depuis six semaines. L’examen clinique notait une lésion papulo-squameuse non ulcérée (lupoïde) au niveau du coude droit, une lésion papulo-crouteuse du dos de la main gauche et des formations nodulaires sous cutanées en chainette non douloureuses au niveau de l’avant-bras gauche dessinant une lymphangite nodulaire. Le bilan biologique de base était sans anomalies. Le prélèvement parasitologique concluait à la présence de corps de leishman au niveau des deux lésions. Le patient fut traité par glucantime en intra musculaire à la dose de 60mg/kg/j pendant quinze jours.

 

Résultats: l’évolution était favorable avec disparition progressive des lésions nodulaires et cicatrisations atrophiques des lésions du coude et du dos de la main.

 

Conclusion: les formes cliniques dites « inhabituelles » sont observées dans 5.7% de l’ensemble des leishmanioses cutanées; parmi elles la forme sporotichoïde représente 12.1% (Bari AU. 2008). En Tunisie cette forme semble être fréquente, particulièrement dans le Sud Tunisien où elle été notée dans 19% des cas (Masmoudi A. 2007, Masmoudi A. 2008). De ce fait elle mérite d’être connue par les cliniciens pour éviter le retard du diagnostic et de prise en charge thérapeutique.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1st International Military Congress of Tropical Medicine and Sub-Saharan Diseases ()

Country: TUNISIA

Dates: 23 Oct 16 - 25 Oct 16

Venue:

Organizers:

Secretariat: dgsante_cmed@defense.tn

Contact person: Pr Salem Bouomrani (Salembouomrani@yahoo.fr)