Proceedings of 1st International Military Congress of Tropical Medicine and Sub-Saharan Diseases (Gabès, 2017)

Abstract

Cite this: Pan African Medical Journal - Conference Proceedings. Dec 2017; 4(4): 133. doi:10.11604/pamj.cp.2017.4.133.341

Submitted: 18 Oct 17   Accepted: 03 Nov 17   Published: 04 Dec 17

Mots clés:

© Imen Khaled et al. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

Available online at: http://www.proceedings.panafrican-med-journal.com/conferences/2017/4/133/abstract

Corresponding author: (dr.khaledimen@yahoo.fr)

This abstract is published as part of the proceedings of 1st International Military Congress of Tropical Medicine and Sub-Saharan Diseases(TUNISIA, )

Epidémiologie de leischmaniose cutanée à la région de Benikhedech

Imen Khaled1,&, Souad Yahyaoui2

 

1Hôpital de Circonscription de Béni Khédech, Tunisie, 2Hôpital Régional Habib Bourguiba de Médecine, Tunisie

 

 

&Auteur correspondant
Imen Khaled, Hôpital de Circonscription de Béni Khédech, Tunisie

 

 

Résumé

Introduction: la leishmaniose cutanée (LC) représente en Tunisie un problème important de santé publique en raison de son incidence élevée, dépassant parfois les 5000 cas/an. Une analyse épidémiologique et clinique des cas de leishmanioses cutanées dans la région de Béni Khédech, et étude de l’émergence de nouveaux foyers endémiques, avec coexistence des deux formes cliniques.

 

Méthodes: étude rétrospective de 313 cas de leishmanioses cutanées, recensés en six ans du 1er Janvier 2010 au 31 Décembre 2015, colligés au niveau de la circonscription de Béni khédech.

 

Résultats: on note une ascension de la courbe pendant l’année 2013. Elle touche surtout la tranche jeune > 50% avec prédominance masculine. La distribution des cas est clairsemée dans toutes les régions avec prédominance de survenue dans des zones connues comme foyers de leishmaniose glib dhieb; oued elkhil. On notait une prédilection de siège aux membres supérieurs et inferieures. Le traitement était à base de glucantime par infiltrations locales dans les lésions uniques et par voie générale dans les formes à lésions multiples.

 

Conclusion: commentaires et écologiques, sa recrudescence et sa fréquence sont liées à la modification de l’environnement, aux variations climatiques, au pullulement de rongeurs, de chiens errants, à la négligence lors de campagnes de démoustication.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1st International Military Congress of Tropical Medicine and Sub-Saharan Diseases ()

Country: TUNISIA

Dates: 23 Oct 16 - 25 Oct 16

Venue:

Organizers:

Secretariat: dgsante_cmed@defense.tn

Contact person: Pr Salem Bouomrani (Salembouomrani@yahoo.fr)