Proceedings of 1st International Military Congress of Tropical Medicine and Sub-Saharan Diseases (Gabès, 2017)

Abstract

Cite this: Pan African Medical Journal - Conference Proceedings. Dec 2017; 4(4): 158. doi:10.11604/pamj.cp.2017.4.158.366

Submitted: 19 Oct 17   Accepted: 03 Nov 17   Published: 05 Dec 17

Mots clés:

© Souha Hannachi et al. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

Available online at: http://www.proceedings.panafrican-med-journal.com/conferences/2017/4/158/abstract

Corresponding author: (souha_hannachi@yahoo.fr)

This abstract is published as part of the proceedings of 1st International Military Congress of Tropical Medicine and Sub-Saharan Diseases(TUNISIA, )

Intérêt de la détection de l’interféron gamma par le test quantiféron dans le diagnostic de l’infection tuberculeuse latente

Souha Hannachi1,&, Karama Rouis1, Yosr Ben Mansour1, Mohamed Salim Asli1, Mohamed Ben Moussa1, Riadh Battikh1, Farouk Barguellil1

 

1Hôpital Militaire Principal d’Instruction de Tunis, Tunis, Tunisie

 

 

&Auteur correspondant
Souha Hannachi, Hôpital Militaire Principal d’Instruction de Tunis, Tunis, Tunisie

 

 

Résumé

Introduction: l’objectif de notre étude était de comparer les performances de l’intradermoréaction à la tuberculine (IDR) et le test immuno-enzymatique Quantiferon Gold In-Tube® (QFT-GIT) dans le diagnostic de l’infection tuberculeuse latente (ITL).

 

Méthodes: il s’agissait d’une étude effectuée entre Mars 2010 et Avril 2013 sur 150 patients atteints d’une pathologie inflammatoire chronique avant la mise en route d'un traitement immunosuppresseur (IS) par anti-TNFa, par la suite 50 patients ont été exclus pour absence de dossier médical ou absence d'IDR ou présence de bacilles acido-alcoolo résistants à l'examen direct des crachats. L’IDR à la tuberculine par la méthode de Mantoux et le test immuno-enzymatique QFT-GIT selon les instructions du fabricant (Cellestis, QIAGEN Company) ont été réalisés sur les malades répondant aux critères de l’étude.

 

Résultats: le test IDR était plus fréquemment positif que le QTF-GIT (25,25% vs 18,18%). Nous avons constaté 31 cas de discordance dont 19 étaient de type QFT-/IDR+. Le taux de positivité du QFT-GIT était similaire entre personnes vaccinées et ceux qui ne le sont pas (18% vs 16%). A l'inverse, l'IDR était plus fréquemment positive chez les vaccinés (27,9% vs 7,69%). La positivité du QFT-GIT est mieux corrélée à la présence de facteurs de risque de tuberculose latente que celle de l’IDR. La discordance de type QFT+/IDR- était plus fréquente chez les malades sous IS (20% via 4,1%).

 

Conclusion: la meilleure spécificité antigénique, une meilleure standardisation (seuil unique de lecture, uniformité de la méthode), une seule visite du patient et le délai rapide d’obtention des résultats sont des avantages appréciables du QFT-GIT. La moindre susceptibilité du QFT-GIT aux traitements IS permet aussi de détecter les cas d’ITL qui peuvent échapper au dépistage par IDR. Cette étude confirme une meilleure performance du QFT-GIT par rapport à l’IDR dans le diagnostic de l’ITL.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1st International Military Congress of Tropical Medicine and Sub-Saharan Diseases ()

Country: TUNISIA

Dates: 23 Oct 16 - 25 Oct 16

Venue:

Organizers:

Secretariat: dgsante_cmed@defense.tn

Contact person: Pr Salem Bouomrani (Salembouomrani@yahoo.fr)