Proceedings of 1st International Military Congress of Tropical Medicine and Sub-Saharan Diseases (Gabès, 2017)

Abstract

Cite this: Pan African Medical Journal - Conference Proceedings. Dec 2017; 4(4): 169. doi:10.11604/pamj.cp.2017.4.169.377

Submitted: 19 Oct 17   Accepted: 03 Nov 17   Published: 06 Dec 17

Mots clés:

© Safa Trabelsi et al. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

Available online at: http://www.proceedings.panafrican-med-journal.com/conferences/2017/4/169/abstract

Corresponding author: (SAFI_1_STAR@hotmail.fr)

This abstract is published as part of the proceedings of 1st International Military Congress of Tropical Medicine and Sub-Saharan Diseases(TUNISIA, )

Une cause inattendue d’hypothyroïdie: le kyste hydatique de la thyroïde

Safa Trabelsi1,&, Nesrine Belgacem1, Hassène Baïli1, Najla Lassoued1, Maher Béji1, Salem Bouomrani1

 

1Service de Médecine Interne, Hôpital Militaire de Gabès, Gabès, Tunisie

 

 

&Auteur correspondant
Safa Trabelsi, Service de Médecine Interne, Hôpital Militaire de Gabès, Gabès, Tunisie

 

 

Abstract

Introduction: la localisation thyroïdienne du kyste hydatique (KH) reste exceptionnelle même dans les pays où cette parasitose est encore endémique: sa fréquence varie de 0 à 3.4% selon les séries (Geramizadeh B. 2013, Akbulut S. 2015). Elle est le plus souvent asymptomatique ou bien se traduisant par une tuméfaction cervicale antérieure ou plus rarement un enrouement de la voix (Oksuz S. 2013, Akbulut S. 2015). Nous rapportons une observation particulière d’hypothyroïdie périphérique causée par un KH de la thyroïde.

 

Méthodes: patient O.S. âgé de huit ans, sans antécédents pathologiques notables fut exploré pour une anémie normocytaire normochrome à 8g/l. L’examen clinique ne trouvait ni ictère ni splénomégalie. On notait une tuméfaction cervicale antérieure rénitente indolore et latéralisée à droite. Il n’a pas été noté ni d’adénopathie ni d’autres tuméfactions palpables.

 

Résultats: la biologie révélait une hypothyroïdie périphérique avec une TSH à 7.83μUI/ml. Le bilan des anémies hémolytiques héréditaires était négatif. L’échographie et la tomodensitométrie cervicales montraient une tuméfaction cervicale droite anéchogène univésiculaire de 2.51cm de diamètre. Le diagnostic de KH était confirmé par l’examen histologique post thyroïdectomie partielle. La numération sanguine s’est corrigée après un mois de l’intervention.

 

Conclusion: le diagnostic de KH mérite d’être évoqué devant une hypothyroïdie périphérique avec augmentation du volume de la glande thyroïde à l’examen, particulièrement dans les régions d’endémie. Cette localisation peut parfois cacher un néoplasie thyroïdien associé (Yilmaz M. 2013).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1st International Military Congress of Tropical Medicine and Sub-Saharan Diseases ()

Country: TUNISIA

Dates: 23 Oct 16 - 25 Oct 16

Venue:

Organizers:

Secretariat: dgsante_cmed@defense.tn

Contact person: Pr Salem Bouomrani (Salembouomrani@yahoo.fr)