Proceedings of 1st International Military Congress of Tropical Medicine and Sub-Saharan Diseases (Gabès, 2017)

Abstract

Cite this: Pan African Medical Journal - Conference Proceedings. Nov 2017; 4(4): 20. doi:10.11604/pamj.cp.2017.4.20.398

Submitted: 20 Oct 17   Accepted: 03 Nov 17   Published: 15 Nov 17

Mots clés:

© Soumaya Youssef Zaara et al. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

Available online at: http://www.proceedings.panafrican-med-journal.com/conferences/2017/4/20/abstract

Corresponding author: (dgsante_cmed@defense.tn)

This abstract is published as part of the proceedings of 1st International Military Congress of Tropical Medicine and Sub-Saharan Diseases(TUNISIA, )

Difficultés diagnostiques et thérapeutiques des leishmanioses cutanées

Soumaya Youssef Zaara1,&, Nejib Doss1

 

1Service de Dermatologie, Hôpital Militaire de Tunis, Tunis, Tunisie

 

 

&Auteur correspondant
Soumaya Youssef Zaara, Service de Dermatologie, Hôpital Militaire de Tunis, Tunis, Tunisie

 

 

Résumé

Introduction: les leishmanioses sont des maladies parasitaires fréquentes dans le bassin méditerranéen. En Tunisie, elles occupent une place importante dans la liste des maladies parasitaires à déclaration obligatoire.

 

Méthodes: revue systémique de la littérature mondiale et de l’histoire médicale tunisienne concernant la leishmaniose cutanée.

 

Résultats: la leishmaniose cutanée sévie en fait, selon un mode endémique avec des pics épidémiques saisonniers. Cette affection se présente habituellement sous forme de nodule ulcéro-croûteux infiltré et indolore d’évolution résolutive en 3 à 4 mois pour la variante zoonotique à Leishmania Major. Cependant, la présentation clinique ainsi que le profil évolutif varient en fonction de la forme épidémio-clinique, la localisation des lésions, ainsi que la réponse immunitaire du sujet infecté. Le traitement repose essentiellement sur les sels d’Antimoine soit en injection intra-lésionnelle soit par voie intramusculaire. Plusieurs autres alternatives sont proposées en cas de contre-indication des antimoines ou d’échec thérapeutique.

 

Conclusion: l’objectif de ce travail est d’étayer les différentes variantes épidémio-cliniques les plus fréquentes en Tunisie, de détailler les présentations atypiques et d’avertir quant aux différents pièges diagnostiques et aux diagnostics différentiels.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1st International Military Congress of Tropical Medicine and Sub-Saharan Diseases ()

Country: TUNISIA

Dates: 23 Oct 16 - 25 Oct 16

Venue:

Organizers:

Secretariat: dgsante_cmed@defense.tn

Contact person: Pr Salem Bouomrani (Salembouomrani@yahoo.fr)