Proceedings of 1st International Military Congress of Tropical Medicine and Sub-Saharan Diseases (Gabès, 2017)

Abstract

Cite this: Pan African Medical Journal - Conference Proceedings. Nov 2017; 4(4): 65. doi:10.11604/pamj.cp.2017.4.65.263

Submitted: 13 Oct 17   Accepted: 03 Nov 17   Published: 28 Nov 17

Mots clés:

© Jamila Elleuch et al. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

Available online at: http://www.proceedings.panafrican-med-journal.com/conferences/2017/4/65/abstract

Corresponding author: (elleuchjamila@yahoo.fr)

This abstract is published as part of the proceedings of 1st International Military Congress of Tropical Medicine and Sub-Saharan Diseases(TUNISIA, )

Un cas de fièvre typhoïde compliqué de syndrome d’activation macrophagique

Jamila Elleuch1,&, Leila Gargouri1, Faicel Nasfi1, Wafa Ben Romdhane1, Samir Mrabet1

 

1Service de Pédiatrie Hôpital Régional de Gabès, Tunisie

 

 

&Auteur correspondant
Jamila Elleuch, Service de Pédiatrie Hôpital Régional de Gabès, Tunisie

 

 

Résumé

Introduction: le syndrome d’activation macrophagique (SAM) est unepathologie rare mais grave pouvant engager le pronostic vital des patients. Il peut être secondaire à de nombreuses infections, notamment virales. L’association fièvre typhoïde et SAM est rarement décrite mais devrait être connue.

 

Méthodes: une fille de 10 ans a été hospitalisée pour une fièvre associée à un tableau dysentérique (diarrhée et douleurs abdominales). A l’admission, l’examen notait une température à 39,7°C, un état général altéré, une tension artérielle à 100/80 mmHg, un abdomen sensible sans défense, une auscultation cardiopulmonaire normale.

 

Résultats: le bilan sanguin montrait une anémie avec hémoglobine à 9,1g/dl,des leucocytes à 5500/mm3, une thrombopénie avec des plaquettes à 74000/mm3, une CRP élevé à 129 mg/l, des ASAT à 289 UI/l, des ALAT à 96 UI/l. Une fièvre typhoïde était confirmée par des hémocultures et une coproculture positives, ainsi qu’une sérologie de Widal-Félix positive. Une antibiothérapie par ceftriaxone était débutée, associée à unehydratation intraveineuse. L’évolution était marqué par la persistance de fièvre avec sur le plan biologique une aggravation de la thrombopénie, un taux de prothrombine à 68%, une hypofibrinogènemie à 0,89g/l, des LDH élevé à 1249 UI/l, une ferritinémie à 1500 ng/ml, une hypertriglycéridémie à 3,09 mmol/l, une natrémie et une protidémie correcte. Un SAM était suspecté. La ponction sternale était hemodilué. La prise en charge a consisté à l’utilisation de fluoroquinolones et deux cures de veinoglobulines. La fièvre et les douleurs abdominales ont diminué à partir du 7ème jour d’hospitalisation le bilan biologique s’est normalisé, et l’enfant a été mise sortante après 15 jours d’hospitalisation.

 

Conclusion: même si l’association SAM-fièvre typhoïde est peu fréquente, les médecins devraient la connaître. Un traitement spécifique efficace de la typhoïde est souvent suffisant mais des traitements plus spécialisés sont parfois nécessaires.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1st International Military Congress of Tropical Medicine and Sub-Saharan Diseases ()

Country: TUNISIA

Dates: 23 Oct 16 - 25 Oct 16

Venue:

Organizers:

Secretariat: dgsante_cmed@defense.tn

Contact person: Pr Salem Bouomrani (Salembouomrani@yahoo.fr)