Proceedings of 1st International Military Congress of Tropical Medicine and Sub-Saharan Diseases (Gabès, 2017)

Abstract

Cite this: Pan African Medical Journal - Conference Proceedings. Nov 2017; 4(4): 75. doi:10.11604/pamj.cp.2017.4.75.454

Submitted: 23 Oct 17   Accepted: 03 Nov 17   Published: 28 Nov 17

Mots clés:

© Asma Dridi et al. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

Available online at: http://www.proceedings.panafrican-med-journal.com/conferences/2017/4/75/abstract

Corresponding author: (asma_dridi70@yahoo.fr)

This abstract is published as part of the proceedings of 1st International Military Congress of Tropical Medicine and Sub-Saharan Diseases(TUNISIA, )

Médecin dentiste face aux maladies émergentes et réémergences à transmission aérienne

Asma Dridi1,&, Sihem Ben Khoud2, Zina Bennour1, Radhia Hayder1, Asma Annabi1

 

1Hôpital Régional de Gabès, Tunisie, 2Hôpital Militaire de Gabès, Tunisie

 

 

&Auteur correspondant
Asma Dridi, Hôpital Régional de Gabès, Tunisie

 

 

Résumé

Introduction: depuis deux décennies, on assiste à l’émergence et à la réémergence de nombreuses maladies infectieuses. L’augmentation de la morbidité et de la mortalité de ces maladies à des conséquences importantes en pratique dentaire essentiellement en matière de protection contre la transmission des agents infectieux lors des soins effectués sur des patients infectés.

 

Méthodes: revue systémique de la littérature mondiale concernant les atteintes bucco-dentaires au cours des maladies émergentes et réemergentes.

 

Résultats: certes la voie indirecte par le sang semble pendant longtemps être le mode de transmission le plus menaçant. Cependant, de nombreux agents pathogènes peuvent être transmis par l’air (aéro-biocontamination) et concernent donc le médecin dentiste. Chaque soin dentaire entraîne la production de nombreux aérosols. Ceux-ci associés à l’intimité d’une salle opératoire, augmentent le risque de transmission aérienne.

 

Conclusion: dans ce travail, on a exposé les sources de l’aéro-biocontamination durant un traitement dentaire. On a insisté par la suite sur les mesures préventives en fonction des actes dentaires montrant ainsi la place du médecin dentiste dans la lutte contre le développement de ces maladies au sein de la population générale.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1st International Military Congress of Tropical Medicine and Sub-Saharan Diseases ()

Country: TUNISIA

Dates: 23 Oct 16 - 25 Oct 16

Venue:

Organizers:

Secretariat: dgsante_cmed@defense.tn

Contact person: Pr Salem Bouomrani (Salembouomrani@yahoo.fr)