Proceedings of 1st International Military Congress of Tropical Medicine and Sub-Saharan Diseases (Gabès, 2017)

Abstract

Cite this: Pan African Medical Journal - Conference Proceedings. Nov 2017; 4(4): 76. doi:10.11604/pamj.cp.2017.4.76.284

Submitted: 16 Oct 17   Accepted: 03 Nov 17   Published: 30 Nov 17

Mots clés:

© Habiba Naija et al. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

Available online at: http://www.proceedings.panafrican-med-journal.com/conferences/2017/4/76/abstract

Corresponding author: Habiba Naija, Service de Microbiologie, HMPIT, Tunisie (naijahabiba@hotmail.com)

This abstract is published as part of the proceedings of 1st International Military Congress of Tropical Medicine and Sub-Saharan Diseases(TUNISIA, )

Méningite et méningo-encéphalite à West Nile virus: à propos de 4 cas

Habiba Naija1,&, Meriam Gdoura1, Rym Abid2, Mahmoud Rekik1, Salim Asli1, Mohamed Ben Moussa1

 

1Service de Microbiologie, HMPIT, Tunisie, 2Service de Médecine Interne, HMPIT, Tunisie

 

 

&Auteur correspondant
Habiba Naija, Service de Microbiologie, HMPIT, Tunisie

 

 

Résumé

Introduction: le West Nile virus (WNV) est un arbovirus de la famille des flaviviridae. Il est transmis par des arthropodes vecteurs du genre Culex à partir d'un réservoir ornithologique infecté. Cliniquement, l'infection à WNV est le plus souvent asymptomatique ou se manifestant par un syndrome pseudo-grippal. Cependant elle peut se compliquer dans certains cas d'une méningo-encéphalite pouvant être mortelle.

 

Méthodes: il s'agit d'une étude rétrospective réalisée au laboratoire de Microbiologie de l'Hôpital Militaire Principale d'Instruction de Tunis portant sur quatre observations de méningite et de méningo-encéphalite à WNV durant l'année 2013. La confirmation d’une infection récente probable a été effectuée par la présence des IgM anti-WNV dans le LCR et/ou dans le sang en utilisant une technique ELISA indirecte (EURIIMMUN®, Germany). Pour tous les malades nous avons relevé les caractéristiques épidémiologiques, cliniques, para-cliniques et évolutives.

 

Résultats: il s'agissait de 3 hommes et une femme. L'âge moyen était de 44 ans avec des extrêmes allant de 28 à 72 ans. 2 patients étaient originaires de Ben Arous, un de Siliana et un de Nabeul. Sur le plan clinique, tous les patients étaient fébriles et présentaient un syndrome méningé. Les autres signes étaient à type de douleurs articulaires (n = 2), éruption cutanée (n = 1) et des signes neurologiques de focalisations (n = 2). Le diagnostic de méningite ou de méningo-encéphalite à WNV était retenu sur la positivité de la sérologie VWN (type IgM) dans le sang (n = 4) ou le LCR (n = 1). Un seul patient a reçu de l'aciclovir avant confirmation de la maladie. L'évolution était favorable dans 3 cas dont un avait gardé comme séquelles une diplégie faciale. Un seul patient est décédé.

 

Conclusion: les formes neuroinvasives de l'infection au VWN sont rares. Leur traitement reste symptomatique. La prévention repose sur la lutte contre le vecteur et le réservoir.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1st International Military Congress of Tropical Medicine and Sub-Saharan Diseases ()

Country: TUNISIA

Dates: 23 Oct 16 - 25 Oct 16

Venue:

Organizers:

Secretariat: dgsante_cmed@defense.tn

Contact person: Pr Salem Bouomrani (Salembouomrani@yahoo.fr)