Proceedings of 1st International Military Congress of Tropical Medicine and Sub-Saharan Diseases (Gabès, 2017)

Abstract

Cite this: Pan African Medical Journal - Conference Proceedings. Nov 2017; 4(4): 77. doi:10.11604/pamj.cp.2017.4.77.285

Submitted: 16 Oct 17   Accepted: 03 Nov 17   Published: 30 Nov 17

Mots clés:

© Souha Hannachi et al. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

Available online at: http://www.proceedings.panafrican-med-journal.com/conferences/2017/4/77/abstract

Corresponding author: (naijahabiba@hotmail.com)

This abstract is published as part of the proceedings of 1st International Military Congress of Tropical Medicine and Sub-Saharan Diseases(TUNISIA, )

La situation épidémiologique des maladies infectieuses émergentes et réémergences: particularités du milieu militaire

Souha Hannachi1, Habiba Naija1,&, Ridha Bellaaj1, Riadh Allani1

 

1Direction Générale de Santé Militaire, Tunis, Tunisie

 

 

&Auteur correspondant
Habiba Naija, Direction Générale de Santé Militaire, Tunis, Tunisie

 

 

Résumé

Introduction: depuis 1992, une stratégie de veille sanitaire et de surveillance épidémiologique a été instaurée en Tunisie afin de limiter la propagation des maladies infectieuses émergentes et réémergentes. Le système de soin des armés constitue un partenaire actif dans ce domaine. Le but de ce travail était d’analysé l’évolution des maladies infectieuses émergentes et réémergentes en milieu militaire afin de promouvoir leur prévention.

 

Méthodes: il s’agit d’une étude rétrospective réalisé sur une période de 6 ans (2010-2015). Les données étaient recueillies à partir des rapports quotidiens et hebdomadaires de notification des maladies à déclaration obligatoire (MDO) adressés par tous les services médicaux d’unités durant la période d’étude. Les résultats étaient interprétés par le logiciel SPSS.

 

Résultats: durant le période d’étude, 16 120 MDO ont été enregistrés. Parmi lesquels 4110 cas d’infection respiratoire aigüe fébrile et 826 cas de conjonctivites qui étaient notifiés durant l’année 2010. Ces chiffres ont nettement diminué en 2015 pour passer respectivement à 447 et à 235 cas. Entre 2010 et 2015, le nombre de cas de tuberculose et de leishmaniose cutané a augmenté passant respectivement de 5 à 65 cas et de 16 à 70 cas alors que le nombre de cas d’infections sexuellement transmissible a diminué passant de 61 à 18 cas. Pour le West Nile virus et le VIH, une moyenne de 1 à 2 cas par an était enregistrée durant la période d’étude. Il est à noter qu’aucun cas de paludisme, de poliomyélite, de choléra ou de diphtérie n’était déclaré.

 

Conclusion: la surveillance épidémiologique des maladies infectieuses émergentes et réémergentes permet d’apporter des informations actualisées concernant les principales menaces de maladies transmissibles qui pèsent sur la population miliaire afin d’établir une stratégie de lutte.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1st International Military Congress of Tropical Medicine and Sub-Saharan Diseases ()

Country: TUNISIA

Dates: 23 Oct 16 - 25 Oct 16

Venue:

Organizers:

Secretariat: dgsante_cmed@defense.tn

Contact person: Pr Salem Bouomrani (Salembouomrani@yahoo.fr)