Proceedings of 1st International Military Congress of Tropical Medicine and Sub-Saharan Diseases (Gabès, 2017)

Abstract

Cite this: Pan African Medical Journal - Conference Proceedings. Nov 2017; 4(4): 83. doi:10.11604/pamj.cp.2017.4.83.290

Submitted: 16 Oct 17   Accepted: 03 Nov 17   Published: 30 Nov 17

Mots clés:

© Anouar Hafi et al. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

Available online at: http://www.proceedings.panafrican-med-journal.com/conferences/2017/4/83/abstract

Corresponding author: Souad Yahyaoui, CSB Gannouch, Tunisie (souadyahyaoui2@gmail.com)

This abstract is published as part of the proceedings of 1st International Military Congress of Tropical Medicine and Sub-Saharan Diseases(TUNISIA, )

Epidémie à virus West Nile dans la région de Gabès en 2015

Anouar Hafi1, Souad Yahyaoui2,&

 

1Sous-Direction de la Santé de Base de Gabès, Tunisie, 2CSB Gannouch, Tunisie

 

 

&Auteur correspondant
Souad Yahyaoui, CSB Gannouch, Tunisie

 

 

Résumé

Introduction: la surveillance des infections à virus West Nile en Tunisie est basée sur la surveillance humaine des méningites et des méningo-encéphalites et la notification de tous les cas suspects. Cette surveillance est confiée à l’ONMNE depuis l’année 2010 qui collabore avec les sous-directions des soins de santé de base de tous les gouvernorats chargées de la surveillance épidémiologique. Plusieurs gouvernorats du pays ont connu des épidémies à virus West Nile dans les années antérieures, la plus récente est celle de l’année 2012.

 

Méthodes: en 2012, notre gouvernorat a connu le nombre le plus élevé des cas qui est de (20 cas) confirmés avec une incidence de (5,4 / 100.000 habitants). En 2015, à la fin du mois de juillet et le début du mois d’août, 6 cas suspects d’infection à virus West Nile ont été déclarés dont 4 cas originaires de Ghannouch; 4 présentaient un syndrome méningé et 2 patients présentaient une méningo-encéphalite. Juste après la confirmation de l’épidémie (Temps, Lieu, personnes) des mesures ont été prises. Notamment la mise en œuvre des moyens de lutte anti moustique.

 

Résultats: à la fin du mois d’août, 12 cas suspects d’infection à virus West Nile ont été enregistrés avec 2 décès (un garçon de 12 ans et une femme de 47 ans). Les investigations concernant ce cas se sont faites de la manière suivante; Procéder à investiguer autour des cas dans le but de préciser la source de contamination, assurer le suivi des cas enregistrés, surveillance épidémiologique dans l’entourage des cas afin de détecter des nouveaux cas. Les données cliniques suivante ont été enregistrées à la fin de l’épidémie; Cette épidémie a touché les deux sexes avec une prédominance masculine (sexe ratio = 2.1). La moyenne d’âge était de 23 ans avec des extrêmes de 3 à 68 ans. Le taux de létalité était de 8% (un jeune de 12 ans sans antécédents particuliers et une femme âgée de 47 ans multitarée).

 

Conclusion: le système de surveillance active des formes neurologiques des infections à virus West Nile parait fonctionnel dans notre région. La confirmation des cas suspects par le laboratoire est primordiale. La surveillance entomologique permet de détecter la circulation du virus chez les vecteurs particulièrement dans les régions à risque ou ayant connu la circulation du virus dans le passé en raison de la présence du vecteurs potentiels, d’oiseau migrateurs et les conditions écologiques, climatiques et d’assainissements favorables.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1st International Military Congress of Tropical Medicine and Sub-Saharan Diseases ()

Country: TUNISIA

Dates: 23 Oct 16 - 25 Oct 16

Venue:

Organizers:

Secretariat: dgsante_cmed@defense.tn

Contact person: Pr Salem Bouomrani (Salembouomrani@yahoo.fr)