Proceedings of 1st International Military Congress of Tropical Medicine and Sub-Saharan Diseases (Gabès, 2017)

Abstract

Cite this: Pan African Medical Journal - Conference Proceedings. Dec 2017; 4(4): 97. doi:10.11604/pamj.cp.2017.4.97.303

Submitted: 17 Oct 17   Accepted: 03 Nov 17   Published: 03 Dec 17

Mots clés: Polyarthrite, adulte, Afrique

© Abdou Rajack Ndiaye et al. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

Available online at: http://www.proceedings.panafrican-med-journal.com/conferences/2017/4/97/abstract

Corresponding author: (abdourajack@yahoo.fr)

This abstract is published as part of the proceedings of 1st International Military Congress of Tropical Medicine and Sub-Saharan Diseases(TUNISIA, )

Les polyarthrites de l’adulte en Afrique: hier, aujourd’hui, et demain

Abdou Rajack Ndiaye1,&, Lisa Bialé2, Frédéric Banal2, Isabelle Imbert2, Ibrahima Diallo1, Souhaïbou Ndongo3, Francis Klotz4, Dominique Lechevalier2

 

1Service de Médecine Polyvalente, Hôpital Principal de Dakar, Hôpital d’Instruction des Armées, Dakar, Sénégal, 2Service de Rhumatologie, Hôpital d’Instruction des Armées Bégin, Paris, France, 3Service de Médecine Interne, Clinique Médicale 1, CHU Aristide LE DANTEC, Université Cheikh Anta Diop, Dakar, Sénégal, 4Ecole du Val-de-Grâce, 1 Place Alphonse Laveran, Paris, France

 

 

&Auteur correspondant
Abdou Rajack Ndiaye, Service de Médecine Polyvalente, Hôpital Principal de Dakar, Hôpital d’Instruction des Armées, Dakar, Sénégal

 

 

Résumé

Introduction: les affections rhumatismales en Afrique sont souvent chroniques parfois aiguës mais surtout leur prise en charge reste aléatoire sur le plan thérapeutique. Malgré tout, dans la dernière décennie, l'intérêt porté à la rhumatologie observée en zone tropicale, spécialement dans la race noire, est croissant. De plus il apparait du plus grand intérêt d'établir des comparaisons entre ce qui est observé dans la race noire et ce qui est connu dans d'autres races: ainsi, peut-on préciser la place des facteurs génétiques dans la physiopathologie souvent plurifactorielle de ces affections. Dans le contexte d’un continent encore en développement, la pathologie infectieuse est encore fréquente en Afrique Sub-saharienne.

 

Méthodes: dans ce travail, les auteurs passent en revue les polyarthrites de l’adulte en Afrique à travers le temps d’hier à aujourd’hui avant de présenter les particularités liées aux thérapeutiques et à leur application en Afrique.

 

Résultats: sur le plan contextuel, l’Afrique est une terre d’ambivalence d’une chose et de son contraire: unicité et diversité; mélange et séparation entre autres. En effet l’Afrique repose sur une plaque tectonique, c’est aussi et surtout un continent. L’Afrique est aussi une terre de diversités représentées principalement par: des climats contrastés (méditerranéen, aride, tropical sec, tropical humide et équatorial), des populations très inégalement réparties à dominante jeune, une très grande diversité génétique et ethnoculturelle avec plus de 2000 groupes ethniques. L’environnement est aussi caractérisé par une urbanisation très anarchique avec des disparités énormes: 80% des populations sont encore rurales. Les études consacrées aux affections rhumatismales en Afrique Noire ont permis d’établir que le continent n’en n’est pas épargné. Lorsque l'on évoque les particularités de la rhumatologie dans la race noire, il apparait que certaines affections dont le caractère génétique est clairement établi, ont une fréquence très différente chez le caucasien. Les autres particularités majeures de la rhumatologie en Afrique est représentée par les complications ostéoarticulaires des hémoglobinopathies, spécialement de la drépanocytose, déterminée génétiquement et propre à la race noire et la fluorose osseuse hydro tellurique encore fréquente en Afrique de l’ouest. L’Afrique est un vaste continent aux contrastes environnementaux, sociaux, culturels et génétiques.

 

Conclusion: les polyarthrites de l’adulte en Afrique sont polymorphes, d’étiologies diverses. Elles sont fréquentes, souvent diagnostiquées avec retard et à des stades évolués. Aujourd’hui les rhumatismes parasitaires ont quasi disparu. La prévalence des rhumatismes liés aux VIH est devenue plus importante. Enfin une autre préoccupation actuelle ou à venir est représentée par l’émergence des rhumatismes métaboliques dans un contexte de changement de mode avec une urbanisation anarchique, une sédentarité, la « montée en puissance» du Syndrome. Au même moment les thérapeutiques sont toujours limitées et concurrencées par la contrefaçon et le non-respect des règles de conservation des médicaments.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1st International Military Congress of Tropical Medicine and Sub-Saharan Diseases ()

Country: TUNISIA

Dates: 23 Oct 16 - 25 Oct 16

Venue:

Organizers:

Secretariat: dgsante_cmed@defense.tn

Contact person: Pr Salem Bouomrani (Salembouomrani@yahoo.fr)