Proceedings of 8e Conference Tuniso-Allemande de Medecine Tropicale et de Voyage (Gabes, 2018)

Oral presentation

Cite this: Pan African Medical Journal - Conference Proceedings. Jan 2018; 7(7): 38. doi:10.11604/pamj.cp.2018.7.38.579

Submitted: 19 Dec 17   Accepted: 19 Dec 17   Published: 24 Jan 18

Mots clés:

© et al. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

Available online at: http://www.proceedings.panafrican-med-journal.com/conferences/2018/7/38/abstract

Corresponding author: (regaiegnesrineba@gmail.com)

This abstract is published as part of the proceedings of 8e Conference Tuniso-Allemande de Medecine Tropicale et de Voyage(TUNISIA, )

Prévention et chimio-prophylaxie du paludisme

Nesrine Regaïeg1,&, Salem Bouomrani1

 

1Service de Médecine Interne, Hôpital Militaire de Gabès, Gabès, Tunisie

 

 

&Auteur correspondant
Nesrine Regaïeg, Service de Médecine Interne, Hôpital Militaire de Gabès, Gabès, Tunisie

 

 

Résumé

Introduction: le paludisme est une maladie infectieuse d’origine parasitaire très répondue dans le monde: elle sévit encore dans 95 pays et territoires en Afrique, Asie, Amérique latine et Moyen-Orient selon le dernier rapport de l’OMS. Il représente ainsi un risque majeur pour les voyageurs dans les principales destinations touristiques justifiant la chimio-prophylaxie obligatoire et l’intérêt des mesures préventives individuelles et collectives lors des voyages et/ou séjours en zones impaludées.

 

Méthodes: mise au point sur les moyens préventifs et la chimio-prophylaxie spécifique du paludisme.

 

Résultats: stratégies de la lutte antipaludique se conçoit à trois niveaux: la prévention de l’infection (lutte anti vectorielle), la prévention de l’accès palustre (chimio-prophylaxie) et enfin la prévention du décès dans les formes graves (prise en charge adaptée et rapide). La prévention individuelle de l’infection repose sur les mesures de lutte anti vectorielles personnelles: le port de vêtements couvrants, l’utilisation de substances répulsives, l’usage de moustiquaire imprégnée dans les habitats et le décalage des activités sportive et de loisirs après le lever de soleil puisque l’anophèle pique habituellement la nuit. L’objectif de la chimio-prophylaxie est d’éviter d’être malade même si on a été infecté. Les médicaments et les schémas de cette prophylaxie sont: la Chloroquine (Nivaquine®, comprimé à 100 mg): la posologie chez l’adulte est de 1 comprimé/jour à débuter le jour du départ, à prendre durant tout le séjour et à continuer jusqu’à 4 semaines après retour; L’association Chloroquine-proguanil (Gélule AntiPaludique SSA/Nopalu®, gélule CRQ 100 mg + PRG 200 mg): la posologie chez l’adulte est de 1 comprimé/jour à débuter le jour du départ, à prendre durant tout le séjour et à continuer jusqu’à 4 semaines après retour; La méfloquine (Lariam®, comprimés 50 mg et 250 mg: la posologie chez l’adulte normal est de 1 comprimé 250 mg/semaine (ou 5mg/kg si poids < 45 kg) à débuter 7 à 10 jours avant départ, à prendre durant tout le séjour et à continuer jusqu’à 4 semaines après retour. Du fait de ces complications parfois graves (vertiges, rêves étranges, cauchemars, insomnie, hallucinations, convulsions, psychoses graves) l’utilisation de ce médicament est de plus en plus limitée; il est formellement contre indiqué chez quelques professions à risque (personnel navigant, plongeurs, démineurs..); La doxycycline (Tolexine Gé®/Doxypalu®/Vibramycine®/Biopalu®/Granudoxy®: Comprimé à 100 mg, la posologie est de 1 comprimé/jour à débuter le jour du départ, à prendre toute la durée du séjour et à continuer 4 semaines après le retour. Ce médicament est particulièrement contre indiqué chez la femme enceinte ou allaitement et l’enfant de moins de 8 ans. Selon les recommandations de l’OMS, le choix de la molécule pour la chimio-prophylaxie se fait en fonction du niveau de la résistance à la chloroquine dans le pays de destination: Pays du groupe 1 (absence de chloroquino-résistance): utiliser la chloroquine, Pays du groupe 2 (prévalence faible de chloroquino-résistance): utiliser l’association chloroquine-proguanil, Pays du groupe 3 (prévalence élevée de chloroquino-résistance voir multi-résistance): utiliser la doxycycline ou la méfloquine si contre-indication.

 

Conclusion: du fait de l’absence d’une chimio-prophylaxie efficace à 100% et l’apparition de plus en plus de souches parasitaires résistantes aux médicaments la prévention repose principalement sur la lutte anti-vectorielle.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

8<sup>e</sup> Conference Tuniso-Allemande de Medecine Tropicale et de Voyage (Gabes)

La 8<sup>e</sup> Conférence Tuniso-Allemande de Médecine Tropicale et de Voyage est une conférence internationale sous l´égide du comité international de médecine militaire (CIMM-ICMM), la Faculté de Médecine de Sfax (Tunisie), l´Institut Bernhard Nocht de Médecine Tropicale de Hambourg (Allemagne) et le Ministère de la Défense Nationale (Tunisie), certifiante et accréditée par les hautes autorités de santé en Tunisie (INA Sante) avec une thématique spécialisée en Médecine de Voyage et Pathologies Tropicales ; particulièrement le paludisme, les schistosomiases, le kyste hydatique, la tuberculose, les rickettsioses, la fièvre typhoïde, les maladies émergentes et re-émergentes et les envenimations scorpioniques.

Country: TUNISIA

Dates: 23 Oct 2017

Venue: Hôtel Oasis - Gabes et Hôpital Militaire de Gabes

Organizers: Direction Generale de la Sante Militaire Tunisienne

Secretariat: dgsante-cmed@defense.tn

Contact person: Pr Salem Bouomrani (Salembouomrani@yahoo.fr)