Conference abstract

La tuberculose de la sphère ORL extra-ganglionnaire: à propos de 13 cas

Pan African Medical Journal - Conference Proceedings. 2017:4(101).03 Dec 2017.
doi: 10.11604/pamj-cp.2017.4.101.307

Contact the corresponding author
Keywords: Tuberculose, ORL, Tunis
Abstract

La tuberculose de la sphère ORL extra-ganglionnaire: à propos de 13 cas

Hanène Sallemi1, Lamia Ammari1, Aïda Berriche1, Sameh Aissa1, Rim Abdelmalek1,&, Fakher Kanoun1, Badreddine Kilani1, Hanène Tiouiri Benaissa1

1Service des Maladies Infectieuses, Hôpital La Rabta, Université Tunis El Manar, Faculté de Médecine, Tunis, Tunisie

&Auteur correspondant
Rim Abdelmalek, Service des Maladies Infectieuses, Hôpital La Rabta, Université Tunis El Manar, Faculté de Médecine, Tunis, Tunisie

Résumé

Introduction: la tuberculose de la sphère ORL extra-ganglionnaire est rare, représente 1,5% de l’ensemble des localisations tuberculeuses. La symptomatologie clinique est trompeuse ce qui pose parfois des difficultés diagnostiques. La pathologie tumorale constitue le principal diagnostic différentiel. L’objectif de ce travail était de relevé les particularités épidémiologiques, cliniques et thérapeutiques de cette localisation de la tuberculose.

Méthodes: une étude rétrospective a été menée au service des maladies infectieuses à l’hôpital La Rabta incluant les dossiers de sujets présentant un tableau clinique de tuberculose de la sphère ORL extra-ganglionnaire sur une période de 12 ans (Janvier 2005-Aout 2016).

Résultats: ont été colligé 13 cas. L’âge moyen de nos patients était de 41 ans (14-67 ans). Il s'agissait de 3 hommes et 10 femmes. La répartition topographique de la tuberculose au niveau de la sphère ORL est: le cavum (7 cas), les amygdales (3 cas), les fosses nasales (2 cas), la thyroïde (3 cas), l’oreille (1 cas). Le délai moyen entre le début des symptômes et la confirmation du diagnostic était de 6 mois [1-15 mois]. Le comptage tuberculeux a été retrouvé chez deux patients. L’IDR à la tuberculine était positive chez 8 patients. Une localisation pulmonaire était associée dans 4 cas (30,7%). Le diagnostic a été confirmé par l’étude histologique dans tous les cas. Aucune étude bactériologique n’a été réalisée sur les prélèvements tissulaires. La durée moyenne totale du traitement antituberculeux était de 13 mois [7-21 mois]. L’évolution était favorable dans tous les cas.

Conclusion: la tuberculose extra-ganglionnaire de la sphère ORL est une pathologie rare. Le larynx représente le site le plus touché par la tuberculose avec une fréquence de 46% suivi par le cavum. L’atteinte de la sphère ORL au cours de la tuberculose doit être évoquée dans les zones d’endémie, incitant le recours à la biopsie qui permet d’avoir une confirmation bactériologique et histologique. Le traitement est basé sur les antituberculeux.