Conference abstract

Le délai toléré hors réfrigérateur en cas de rupture de la chaine de froid: cas des médicaments thermosensibles utilisés à l’HMPIT

Pan African Medical Journal - Conference Proceedings. 2017:4(116).03 Dec 2017.
doi: 10.11604/pamj-cp.2017.4.116.515

Contact the corresponding author
Keywords: Médicaments thermosensibles, chaine de froid, Tunisie
Abstract

Le délai toléré hors réfrigérateur en cas de rupture de la chaine de froid: cas des médicaments thermosensibles utilisés à l’HMPIT

Safa Louhichi1,&, Sana Bennour1, Mehdi Dridi1, Mohamed Ali Yousfi1

1Service de Pharmacie Interne de l’Hôpital Militaire Principal d’Instruction de Tunis, Tunisie

&Auteur correspondant
Safa Louhichi, Service de Pharmacie Interne de l’Hôpital Militaire Principal d’Instruction de Tunis, Tunisie

Résumé

Introduction: la chaine de froid est le seul garant du maintien d'une température adéquate pour les médicaments thermosensibles. Les enjeux de la rupture de cette chaine peuvent avoir des conséquences graves sur le plan sanitaire et financier. Dans ce cadre, nous avons mené une recherche bibliographique ayant pour but d'évaluer la stabilité hors frigo des produits thermosensibles. Cela permettra d'agir en cas de rupture de la chaine de froid ou en cas de réintégration du produit.

Méthodes: une revue de la bibliographie a été effectuée par le pharmacien responsable de la chaine de froid et le résident en pharmacie pour déterminer le délai toléré hors frigo en cas de rupture de la chaine de froid. Les médicaments thermosensibles les plus utilisés par les services cliniques ont été sélectionnés et classés par famille thérapeutique. La base de données STABILIS 4.0 ainsi que les RCP des produits ont servi pour établir des tableaux récapitulatifs permettant une meilleure gestion de ces produits.

Résultats: les médicaments ont été répartis en 8 classes: les biothérapies, les médicaments dérivés du sang, les vaccins, les insulines, les anesthésiques, les anti-thrombotiques, les antifongiques et les médicaments de la chimiothérapie. Cette revue bibliographique a révélé que les vaccins sont les produits les plus thermolabiles. Seul le vaccin de la tuberculose peut être conservé 2 heures à température ambiante. Pour la majorité des biothérapies, une température < ou ≤ à 25°C était tolérée pour une durée allant de 72h à 6 mois selon le produit. Ces produits ne doivent pas être remis au réfrigérateur. Concernant les médicaments dérivés du sang, la durée de conservation hors frigo de certains produits peut varier de 3 jours à 6 mois. On a remarqué que, pour les insulines, les données sont manquantes concernant les délais tolérés hors frigo si le flacon est fermé. Par contre, si le flacon est entamé, il peut être conservé à température ambiante. Les données bibliographiques collectées restent limitées. Cela est dû principalement à l'absence d'essais de stabilité s'intéressant à ce paramètre.

Conclusion: devant le manque de données concernant le délai toléré hors réfrigérateur de plusieurs médicaments, le service de pharmacie se trouve dans l'obligation de jeter des produits qui sont parfois très chers et ceci pour préserver l'état sanitaire du patient. Dans ce cadre, la réalisation d'essais de stabilité évaluant ce paramètre s'avère indispensable.