Conference abstract

La tuberculose extra-pulmonaire du sujet âgé

Pan African Medical Journal - Conference Proceedings. 2017:4(157).05 Dec 2017.
doi: 10.11604/pamj-cp.2017.4.157.365

Contact the corresponding author
Keywords: Tuberculose, extra-pulmonaire, personne âgée
Abstract

La tuberculose extra-pulmonaire du sujet âgé

Ikbel Kooli1, Wafa Marrakchi1,&, Hajer Ben Brahim1, Abir Aouam1, Chokri Loussaief1, Adnène Toumi1, Mohamed Chakroun1

1Service des Maladies Infectieuses, EPS Fattouma Bourguiba Monastir, Tunisie

&Auteur correspondant
Wafa Marrakchi, Service des Maladies Infectieuses, EPS Fattouma Bourguiba Monastir, Tunisie

Résumé

Introduction: la tuberculose est une maladie chronique dont le traitement nécessite une bonne observance. La confirmation du diagnostic au cours de la tuberculose extra-pulmonaire est plus difficile que la tuberculose pulmonaire, à cause de la diversité des symptômes. Le but de notre étude était de déterminer les aspects épidémio-cliniques de la tuberculose extra-pulmonaire chez les patients âgés.

Méthodes: étude rétrospective menée dans le service des Maladies Infectieuses durant la période (1996-2015) et portant sur les malades dont l’âge est supérieur à 60 ans hospitalisés pour tuberculose extra-pulmonaire active. Les données épidémio-cliniques, radiologiques, thérapeutiques et évolutives étaient recueillies.

Résultats: quarante-six cas de tuberculose chez des malades âgés étaient colligés. Parmi lesquels 34 cas (74%) de tuberculose extra-pulmonaire étaient inclus avec un sexe ratio (H/F) de 0,3. Les antécédents de contage tuberculeux et de consommation de lait cru non pasteuriser et de ses dérives étaient notés dans 3 cases (9%) et 17 cas (50%), respectivement. Les différents cas étaient répartis en: 14 cas (30,4%) de tuberculose ganglionnaire, trois cas (9%) de tuberculose ostéo-articulaire, sept cas (20,5%) de tuberculose des parties molles, un cas (3%) de tuberculose péritonéale, trois cas (9%) de tuberculose neuro-méningée et trois cas (9%) de tuberculose disséminée. Une patiente (3%) avait une tuberculose pulmonaire concomitante. L’intradermo-réaction était positive avec une induration supérieure à 10mm dans 17 cas (50%). Le diagnostic était basé sur les données anatomo-pathologiques, radiologiques, et microbiologiques dans 22 (64,7%), 11 (32,3%), et 1 (3%) respectivement. Selon notre analyse, la tuberculose ganglionnaire est la forme la plus fréquente de la tuberculose extra-pulmonaire.

Conclusion: malgré le progrès dans les moyens de diagnostic et la disponibilité du traitement antituberculeux, la tuberculose extra-pulmonaire reste un problème majeur de santé publique dans notre pays. Devant les facteurs de risque de tuberculose, le clinicien devrait recommander les investigations nécessaires pour établir le diagnostic rapidement.