Conference abstract

Forme sévère de l’hépatite A à évolution fatale: éxperience de service pédiatrie de Gabès

Pan African Medical Journal - Conference Proceedings. 2017:4(66).28 Dec 2017.
doi: 10.11604/pamj-cp.2017.4.66.264

Contact the corresponding author
Keywords: Hépatite virale A, infection fatale, hépatite sévère
Abstract

Forme sévère de l’hépatite A à évolution fatale: éxperience de service pédiatrie de Gabès

Jamila Elleuch1,&, Wafa Ben Romdhane1, Samir Mrabet1, Faicel Nasfi1

1Service de Pédiatrie, Hôpital Régional de Gabès, Tunisie

&Auteur correspondant
Jamila Elleuch, Service de Pédiatrie, Hôpital Régional de Gabès, Tunisie

Résumé

Introduction: l’hépatite aiguë grave ou fulminante est une nécrose massive du parenchyme hépatique. Le tableau clinico-biologique est celui de la survenue d'une insuffisance hépatique sévère associée à des troubles neurologiques (encéphalopathie hépatique, coma). Le seul traitement, à ce stade, est la transplantation hépatique.

Méthodes: il s’agit d’une étude respective réalisée entre Mars 2013 à Aout 2014. Nous avons inclus dans cette étude les enfants ayant présentés une hépatite A fulminante avec évolution fatale.

Résultats: nous avons colligé cinq patients. L’âge moyen des enfants est huit ans et demi. Une prédominance masculine a été notée. Trois enfants sont originaires d’Elhamma, les deux autres enfants sont originaires de Mareth. Sur le plan clinique, trois enfants avaient des vomissements incoercibles, des douleurs abdominales et un ictère. Les deux autres enfants avaient présenté un coma avec alternation de l’état neurologique. Sur le plan biologique, tous les enfants avaient une cytolyse hépatique associée à une insuffisance hépatique avec un TP < 50%. La sérologie de l’hépatite A (Ig M anti-VHA) était positive dans tous les cas. Tous les enfants ont reçu du plasma frais congelé et de la vitamine K. Tous nos patients sont décédés dans un tableau d’encéphalopathie hépatique. La durée d’hospitalisation moyenne était 11 jours.

Conclusion: à travers notre travail, nous insistons sur l’intérêt de la prévention contre l’hépatite A qui peut être fatale dans certains cas.