Conference abstract

Hépatotoxicité liée à l’interféron pégylé alpha 2a au cours d’une hépatite B chronique

Pan African Medical Journal - Conference Proceedings. 2017:4(105).03 Dec 2017.
doi: 10.11604/pamj-cp.2017.4.105.311

Contact the corresponding author
Keywords: Hépatotoxicité, interféron, hépatite chronique B
Abstract

Hépatotoxicité liée à l’interféron pégylé alpha 2a au cours d’une hépatite B chronique

Houda Ghorbel1,&, Hajer Azouzi1, Lilia Zrelli1, Souad Yahyaoui2, Fatima Amorri3

1Service des Maladies Infectieuses, Hôpital Régional Mohamed Ben Sassi, Gabès, Tunisie, 2Centre de Soins de Santé de Base de Ghannouch, Gabès, Tunisie, 3Service des Urgences, Hôpital Régional Mohamed Ben Sassi, Gabès, Tunisie

&Auteur correspondant
Houda Ghorbel, Service des Maladies Infectieuses, Hôpital Régional Mohamed Ben Sassi, Gabès, Tunisie

Résumé

Introduction: l’interféron pégylé alpha 2a à prouvé son efficacité dans le traitement des hépatites chroniques B et C. Son activité antivirale, antiproliférative et immuno-modulatrice a permis d’avoir de bons résultats sur la réplication virale. Cependant, des effets secondaires sont fréquemment rencontrés dont les plus graves restent les manifestations auto-immunes. L’hépatotoxicité directe liée à l’interféron alpha 2a a été rarement rapportée.

Méthodes: nous rapportons un cas d’hépatotoxicité directement liée à l’’interféron alpha 2a chez un patient traité d’une hépatite B chronique à virus mutant pré-C.

Résultats: la normalisation du bilan hépatique était obtenue après arrêt de l’interféron, sans instauration d’un traitement spécifique de l’hépatite auto-immune.

Conclusion: les cas d’hépato toxicité liés à l’interféron sont rares, cependant un suivi régulier du bilan hépatique sous traitement est primordial.