Conference abstract

Kyste hydatique cérébral: à propos de deux cas

Pan African Medical Journal - Conference Proceedings. 2017:4(72).28 Dec 2017.
doi: 10.11604/pamj-cp.2017.4.72.281

Contact the corresponding author
Keywords: Kyste hydatique, échinococcose, cerveau
Abstract

Kyste hydatique cérébral: à propos de deux cas

Samia Hafi1,&, Anis Jradi1, Faouzi Ellough1, Mohamed Ben Ahmed1, Sami Krimi2

1AMU 05, Hôpital Régional de Gabès, Gabès, Tunisie, 2Service de Médecine Légale, Hôpital Régional de Gabès, Tunisie

&Corresponding author
Samia Hafi, AMU 05, Hôpital Régional de Gabès, Gabès, Tunisie

Résumé

Introduction: le kyste hydatique encéphalique est très rare, même dans les zones d'endémie où cette localisation représente moins de 1% des cas. Notre but était d’étudier les caractéristiques cliniques de cette pathologie ainsi que les problèmes diagnostics rencontrés.

Methods: c’est l’étude de deux observations de kyste hydatique de localisation cérébrale colligés au service de médecine légale de l’hôpital régional de Gabès.

Results: nous rapportons deux cas de localisations cérébrales d’un kyste hydatique. Premier cas est celui d’une jeune fille âgée de 14 ans, aux antécédents de céphalées chroniques associés à des vomissements, décédés dans les suites d’un malaise fait de céphalées atroces suivies d’un coma profond. L’autopsie a montré la présence d’un kyste hydatique englobant la majorité de l’hémisphère droit, rompue dans l’espace sous dural. Le deuxième cas est celui d’une femme âgée de 60 ans ayant des antécédents de céphalées Chroniques surtout temporales gauches, associées à des troubles de comportement. Hospitalisée dans un état de coma hypotonique généralisé évoluant rapidement vers le décès. L’autopsie a montré la présence d’un kyste hydatique fronto-pariétal gauche avec des signes d’engagement temporal.

Conclusion: devant l’apparition de troubles de l’état de conscience, ou de désordre psychologique chez un sujet vivant dans une zone d’endémie, le diagnostic de kyste hydatique de localisation cérébrale est à évoquer et une TDM est suffisante pour trancher.