Conference abstract

Pronostic des nouveau-nés en soins mère kangourou selon le mode d’allaitement au CHU Gabriel Touré

Pan African Medical Journal - Conference Proceedings. 2018:9(24).14 Dec 2018.
doi: 10.11604/pamj-cp.2018.9.24.751

Contact the corresponding author
Keywords: Bébés kangourou, mode d’allaitement, mortalité
Poster

Pronostic des nouveau-nés en soins mère kangourou selon le mode d’allaitement au CHU Gabriel Touré

Sylla Mariam1,&, Traoré Isabelle1, Diakité Abdoul Aziz1, Coulibaly Oumar1, Diall Hawa1, Dicko Fatoumata1, Téguété Ibrahima2

1Département de Pédiatrie, CHU Gabriel Touré, Bamako, Mali, 2Département de Gynécologie-obstétrique, CHU Gabriel Touré, Bamako, Mali

&Auteur correspondant
Sylla Mariam, Département de Pédiatrie CHU Gabriel Touré, Bamako, Mali

Résumé

Introduction: les soins mère kangourou (SMK) sont une méthode efficace de prise en charge des nouveaux prématurés et des petits poids de naissance dans les pays à ressources limitées. L’objectif ici était d’étudier la mortalité des nouveau-nés prématurés selon le mode d’allaitement.

Méthodes: nous avons réalisé une étude longitudinale entre le 1er Janvier 2014 et le 31 Décembre 2016 à l’unité de soins mère kangourou du CHU Gabriel Touré qui admet des nouveau-nés prématurés, et des petits poids de naissance (Age gestationnel < 37SA et/ou poids < 2000gr). Après une prise en charge initiale, les bébés sont revus à J2, J3, J4, J5 et sont suivis jusqu’aux rendez-vous clés de 40SA et tous les 3 mois jusqu'à l’âge de 24 mois. Les données individuelles ont été saisies sur le logiciel Epi-data et analysées sur SPSS.

Résultats: pendant la période d’étude, nous avons admis 1286 nouveau-nés dans l’unité et pour 1218, soit 94,7% des informations complètes sur le devenir étaient disponibles. Le taux global de décès était de 3,5% (42/1228). Parmi ces nouveaux nés, 983 ont été nourris exclusivement au sein (80%), 55 au lait artificiel (4,5%) et 190 de façon mixte (15,4%). Les taux de décès dans les trois groupes étaient de 3,2% pour l’allaitement maternel et 5,8% pour l’allaitement mixte.

Conclusion: le pronostic vital du bébé kangourou semble meilleur lorsque l’allaitement maternel exclusif est la méthode d’alimentation.